Les produits consommés à la cantine

Bayeux Intercom a souhaité limiter le recours aux produits élaborés d’origine industrielle et avoir davantage recours à des produits de saison, ce qui implique devoir proposer aux enfants des produits peu appréciés comme les choux ou les poireaux en hiver. Le travail des équipes d’animation et des cuisiniers est donc d’accompagner au quotidien les enfants dans l'apprentissage du goût. Ils sont chargés de préparer des recettes attrayantes pour mettre en valeur tous les produits et inciter les enfants à goûter.
 

  • 20 % des achats proviennent de l’agriculture biologique, le plus souvent possible du grand ouest, sinon de France ou en dehors de nos frontières pour (l’épicerie par exemple).

  • 10 % des achats concernent la viande de porc, de bœuf, de veau et d’agneau. Le bien-être animal est pris en compte dans nos marchés publics notamment sur les conditions d’élevage mais aussi de transport avant l’abatage. Pour le bœuf et le porc, les animaux sont nés, élevés, et abattus dans la Manche, dans le Calvados ou en Mayenne. L’agneau et le veau sont d’origine française.

  • 5 % des achats concernent la charcuterie et proviennent principalement de la Trappe de Bricquebec dans la Manche.

  • La volaille (hors Bio) représente 7% des achats. Le poulet est un label Rouge provenant d’Ancenis.

  • 5% des achats proviennent directement de producteurs locaux comme les glaces de la Haizerie à Vaux-sur-Aure, les produits laitiers de la ferme des Longs Champs ou de la Poterie à Tessy-sur-Vire ou les céréales de la ferme de Thibo et Caro à Maltot.

 

Retour haut de page