Saint-Loup-Hors et son patrimoine

Église Saint-Loup, XIe au XIIIe siècles

Sur un site antique, l'église est dédiée au troisième évêque de Bayeux qui, selon la légende, aurait ici dompté au Ve siècle un loup féroce avec son étole. Le magnifique clocher date du XIIe siècle. Le choeur, reconstruit au XIIIe siècle, est voûté de trois travées d'ogives. Au XIVe siècle, on édifia contre la nef deux chapelles dédiées à la Vierge et à saint Marcouf. L’église abrite un riche mobilier, dont un retable réalisé en 1634 pour l'abbaye de Mondaye. Au centre, le tableau représente la Cène d'après Rubens.

LES BÂTONS BRISÉS
La nef romane charpentée présentait autrefois un bas-côté au sud dont subsistent deux arcades murées ornées à l'intérieurd'un décor de bâtons brisés.

Télécharger le document pdf (209 Ko)

Le moulin à huile du Pont Roch

Alimenté par la Drôme, cet imposant moulin à huile fut construit en brique et pierre dans la première moitié du XIXe siècle. Il appartenait à une vieille famille de négociants caennais, et Auguste Le Cavelier, son constructeur, était le frère de la veuve Langlois, directrice de la manufacture de porcelaine de Bayeux. Avec son père, il fut à l’origine de la culture du colza pour la fabrication des huiles d’éclairage dans le Calvados.

Télécharger le document pdf (157 Ko)