Nonant et son patrimoine

Église Saint-Martin, XIIe siècle

La datation des différentes parties de l’édifice montre que la construction de cette église s’est déroulée tout au long du Moyen-Age, depuis le XIIème pour la nef, jusqu’au XIVème et XVème siècle pour les deux chapelles et la tour du clocher coiffé d’un toit en bâtière, en passant par le XIIIème pour le choeur de l’église. L’accès à la nef s’effectue par un porche profond menant à une porte percée sur la façade méridionale de l’édifice. Les arcades* ornées de moulures et de têtes plates datant du XIIème siècle attestent que cette disposition, certes originale, existe depuis sa construction. En outre, les remaniements opérés aux XVIIIème et au XIXème siècles lui confèrent un style architectural composite.

* ARCADES
Ouvertures pratiquées sous un arc dans un mur. Elles sont qualifiées du nom de l’arc dont elles ont la forme. Arcades aveugles : on nomme ainsi les arcades qui ne percent pas toute l’épaisseur du mur dans lequel elles sont construites.

Télécharger le document pdf (146 Ko)

 

Le relais de poste

Ce long bâtiment appartient à un ensemble de constructions ordonnées autour d’une cour rectangulaire accessible par un portail s’ouvrant sur l’ancienne route nationale 13, héritière de la voie qui reliait déjà sous l’ancien Régime Bayeux à Caen. La date de 1778 est gravée sur cette façade très largement remaniée. Comme le nom du lieu l’indique, “L’Auberge” est un ancien relais de poste, ainsi qu’en atteste la présence d’écuries et d’anneaux pour attacher les chevaux.

Télécharger le document pdf (131 Ko)