Agy et son patrimoine

SAINT LÉONARD

Église Saint-Vigor

L’ancienne église d’Agy, située autrefois au centre du cimetière du hameau saint Vigor, fut détruite en 1834 après son rattachement à la paroisse de Subles. Révoltés, les habitants d’Agy érigèrent par souscription la nouvelle église sur le site actuel. De facture classique, l’édifice présente une architecture homogène typique de la première moitié du XIXe siècle.
Son clocher porche couronné d’un haute flèche quadrangulaire en pierre rappelle la silhouette des clochers médiévaux de la région.
Restaurée avec soin en 2004, elle abrite une belle statue de saint Léonard du début du XVIe siècle.

Télécharger le document pdf (174 Ko)

 

Le manoir seigneurial

Propriété depuis le Moyen Âge des familles de la Dangye, Boran, d’Hermerel, de Marguerye, de Chénérilles et d’Harambure, ce manoir autrefois siège de la seigneurie devint le logis des fermiers du domaine avec la construction en 1762 du nouveau château d’Agy.
Ouvrant par deux portails, la cour carrée est entourée par le manoir et les bâtiments agricoles. En grande partie reconstruit au XVIIe siècle, le logis conserve avec les autres bâtiments des vestiges des XVe et XVIe siècles.

Télécharger le document pdf (137 Ko)

 

 

La villa des Monts, le pavillon Balzac

Héritière du domaine d’Agy, la comtesse Anne Marie Caroline de Hautefeuille se sépare de son mari en 1814 à la suite d’une liaison avec un jeune magistrat de Bayeux. Elle s’installe à Agy et, après la vente du château en 1820 à monsieur de Gomiecourt, se fait construire ce «cottage»* où, dans un petit pavillon, elle reçoit ses amis. Honoré de Balzac, séjournant chez sa soeur, Laure de Surville à Bayeux en 1822, fréquente cette femme de lettres «aussi spirituelle que la femme de Paris la plus remarquable».

* Mot anglais désignant une petite maison de campagne.

Télécharger le document pdf (169 Ko)

 

 

SAINT LEONARD