Port-en-Bessin-Huppain et son patrimoine

Église Saint-Pierre, XIe - XIIIe siècles

Propriété de l’abbaye de Cerisy (Manche), l’église Saint-Pierre d’Huppain est un édifice modeste mais de qualité. Le clocher et la nef sont du XIe siècle. Ils présentent une intéressante collection de modillons sculptés et un portail monumental à l’ouest, encadré de deux grandes arcatures*. Le clocher couronné d’une flèche quadrangulaire en pierre formait autrefois porche. Le choeur à chevet plat, voûté d’ogives, est du XIIIe siècle. Il a été restauré au XIXe siècle par l’architecte Delaunay de Bayeux. Reléguée à la porte de l’église, la statue de saint Pierre, assis sur son trône, date de la fin du Moyen Âge.

Télécharger le document pdf (176 Ko)


* ARCATURES
L’architecture anglo-normande donne une large place aux décors en arcatures. Souvent aveugles et en plein cintre, elles accentuent la monumentalité d’un portail, ou bien se suivent voire s’entrecroisent comme au chevet de Saint-Etienne de Caen ou dans nombre d’églises de l’Italie normande.

Le château de Villiers-sur-Port

Fief du XIIe au XVIe de la grande famille de Villiers, ce château possédait autrefois un donjon et présente deux cours primitivement encloses dans des douves. Le bâtiment le plus ancien, construit au XIIIe siècle, conserve ses ouvertures et son portail d’origine. Le hall seigneurial du XIVe siècle a été transformé et divisé au début du XVIe siècle, mais son pignon conserve la trace des grandes baies gothiques. Enfin, au centre, un logis Renaissance est doté d’une élégante tourelle circulaire accolée à une porterie disparue. Transformé en ferme au début du XIXe siècle, le château de Villiers-sur-Port est l’un des édifices civils les plus anciens de la région.

Télécharger le document pdf (159 Ko)

Église Saint-Nicolas, XIIe - XIIIe siècles

La paroisse de Villiers-sur-Port fut rattachée en 1824 à celle de Huppain. Abandonnée depuis cette époque, l’église Saint-Nicolas date du XIIe siècle. La nef romane conserve au sud un beau portail aux décors géométriques. Le choeur, prolongé au XIIIe siècle, était voûté d’ogives. Le clocher roman a été surmonté à la même époque d’un étage gothique et d’une haute flèche octogonale. Une statue de saint Nicolas du XIVe siècle conservée dans l’église Saint-André de Port-en-Bessin, provient sans doute du mobilier de cette église.

Télécharger le document pdf (206 Ko)