Magny-en-Bessin et son patrimoine

Église Saint-Malo, XIIe - XIIIe siècles

Ancienne possession du chapitre de la cathédrale de Bayeux, l’église est placée, comme une des paroisses de la cité épiscopale, sous le vocable du saint évêque Malo (ou Maclou), évangélisateur de Bretagne. L’édifice présente un choeur à chevet plat de la fin du XIIe siècle, une nef autrefois bordée de bas-côtés du XIIIe siècle et un clocher en bâtière de la même époque. Une chapelle seigneuriale fut ajoutée au nord du choeur à la fin du Moyen Âge. La restauration de l’église et de son ameublement, dès 1841, par le comte de Bonvouloir, s’inspire des publications d’Arcisse de Caumont.

LA CHAIRE NÉOGOTHIQUE
Attribuée au sculpteur Pierre Hotin, cette chaire présente sous un dais en pierre dans le style du XIIIe siècle une cuve ornée des figures de la Foi, de l’Espérance, de la Charité et de la Douceur.

Télécharger le document pdf (184 Ko)

Le domaine de Magny

A la fin de l’année 1694, Nicolas Joseph Foucault, intendant de la généralité de Caen, achète le grand fief de Magny et obtient le titre de marquis avec droit de haute justice sur les paroisses alentours. Il fait alors reconstruire un somptueux château sur le modèle des grandes demeures parisiennes.Ce vaste domaine, précédé d’une cour bordée de fossés et prolongée par une allée double de 2km de longueur, regroupait les bâtiments seigneuriaux : écuries, colombiers, salle de justice. Des prisons sont installées dans le même temps, et le village lui-même est complètement réorganisé avec l’aménagement d’allées cavalières quadrillant son territoire. Aux XIXe et XXe siècles, un grand parc est installé au détriment des avenues du domaine originel du château qui couvrait une grande partie de la surface de la commune.

Télécharger le document pdf (179 Ko)